Ligne First Love

La création de la marque Passionata

La marque Passionata a réussi dès le début  à se démarquer comme une marque actuelle, accessible et pétillante. Savez-vous comment s'est construit la marque ?

Laissez-vous entraîner par une histoire passionnante.

Je découvre la collection ►

Notre sélection

Comment s’est créée la marque ?

La marque de lingerie Passionata s’adresse principalement aux femmes d’une trentaine d’années qui désirent des sous-vêtements féminins sans cependant y mettre un prix exorbitant.

 

La griffe a su ces dernières années faire évoluer son image et mettre en avant un style frais qui convient à tous.

M. Garnichon est celui qui a fait naître la marque. L’histoire débute en 1876 lorsque celui-ci fonde une société de fabrication de ceintures abdominales. C’est en famille que les affaires continuent. En 1936, le fils de son neveu devient gérant de l’entreprise et renomme celle-ci « Les établissements Kretz », de son nom Maurice Kertz.

 

 

 

Grâce au savoir-faire de la marque Chantelle, Passionata se forge déjà une très bonne maîtrise de la fabrication de lingerie. 

Le groupe Chantelle

Ce dernier donnera naissance à la marque Chantelle. Il réussira à porter la marque en tant que premier corsetier français. Il consolidera Chantelle avec des soutiens-gorge, collants, corsets et dentelles. Le boom de la marque revient en partie à son slogan mémorable : « Chantelle, la gaine qui ne remonte pas ».

L’accroissement de la marque est tel qu’en 1950 elle détient 20% de part de marché en France (en partie dû au fil de latex très innovant).

Le commencement de la marque Passionata

L’année 1988 sonne le début de la création de sa deuxième marque Passionata. Grâce au savoir-faire de la marque Chantelle, Passionata se forge déjà une très bonne maîtrise de la fabrication de lingerie. Elle se distingue de Chantelle pour viser des femmes plus jeunes et désireuses de modernité.

L’époque prône un renouveau de l’émancipation féminine, des femmes qui s’assument et veulent le montrer par des dessous séduisants. Ce mode de pensée vient en opposition à la vague des années 70 sur la révolution féminine mettait guerre à l’honneur la lingerie. Cette dernière se veut plutôt invisible donc simple jouant sur des couleurs blanches ou chair. On tranche donc avec cette mode du naturel dans les années 90.

La volonté d’être plus proche de leur cliente les pousse à concevoir un site créant un véritable dialogue avec elles et ainsi mieux comprendre leur attente.

 

Ligne Double Je
Ligne Double Je
Ligne Glamourous
Ligne Glamourous
Ligne White Nights de Passionata
Ligne White Nights de Passionata