Interview de la Marraine des Lingerie Awards : Vannina Vesperini

L’équipe de Lemon Curve a eu le privilège de rencontrer la créatrice de lingerie Vannina Vesperini dans son showroom parisien. La talentueuse créatrice de lingerie et aussi marraine de la première édition des Lingerie Awards en France, se dévoile à travers une interview inédite et une petite vidéo. Alors qu’est ce que vous attendez ? Découvrez ou redécouvrez Vannina Vesperini le précurseur du concept “Dessous-Dessus”.

Un entretien avec Vannina Vesperini…

 

 «  Je crée une lingerie pour les hommes qui aiment les femmes qui aiment les hommes ». Vannina Vesperini

 

Vannina Vesperini lingerie awards

D’où vous vient ce goût pour la lingerie ?

Vannina Vesperini : La lingerie me passionne depuis aussi longtemps que je me souvienne, j’ai toujours été fascinée par les actrices des années 50 et par les stars hollywoodiennes de l’époque. C’est vraiment cette image que j’ai en mémoire, déjà toute petite j’admirais Marilyn Monroe. L’image de la femme m’a toujours fasciné, ainsi que son allure et cette ambiance ultra féminine. Ce sont des films comme « Gilda » ou encore « Certains l’aiment chaud » qui ont bercé mon enfance, petite déjà je regardais une émission qui rediffusait de vieux films sur une télé en noir et blanc chez mes grands parents. C’est cet univers très fort qui m’a donné envie de travailler la lingerie et qui de plus est le symbole de la féminité.

Comment devient-on créatrice de Lingerie ?

Vannina Vesperini : « On ne devient pas créatrice de lingerie, par exemple on ne se dit pas je vais devenir créatrice de lingerie on fait ce que l’on aime et il se trouve que c’est ça ». J’ai toujours aimé les matières et ai été inspirée par les belles matières comme la dentelle ou la soie. J’aime aussi tout ce qui est minutieux et petit format ainsi que tout ce qui demande du temps. J’aurai pu faire du prêt-à-porter enfant mais c’est l’univers intime et particulier de la lingerie qui m’attire ainsi que la complexité de la femme.

D’où puisez-vous votre inspiration ?

Vannina Vesperini : Je puise mon inspiration dans beaucoup de choses, des grands couturiers par exemple, comme Yves Saint Laurent ou encore des films comme « Pulp Fiction ». Mais je m’inspire avant tout de la femme, ce qui m’inspire c’est de voir une image et de pouvoir me raconter l’histoire d’une femme qui rentre dans ma collection. Ma collection raconte donc l’histoire de plusieurs femmes ou d’une femme mais dans plusieurs situations différentes. L’inspiration peut venir aussi de la projection de l’histoire de cette femme qu’on va mettre dans différentes situations et qui nous inspire justement.

Une collection c’est avant tout une histoire à raconter, ce sont des questions et des réponses, mais c’est aussi des matières et des couleurs. Les matières et les couleurs m’inspirent beaucoup, je peux être inspirée par une palette de couleur ainsi que par la manière d’associer les couleurs et les matières entre elles. C’est souvent une matière qui m’inspire un produit. Je suis initialement modéliste et pour moi c’est le tissus qui me parle, mais cela est vraiment propre à chaque designer, certains préfèrent s’inspirer d’un croquis et d’autres de la matière.

Quelle image de la femme cherchez-vous à transmettre à travers vos lignes de lingerie ?

Vannina Vesperini : Je ne cherche pas à transmettre une image, je ne me pose pas cette question, c’est plutôt la femme qui va se projeter dans ma collection et mes produits, cela ne m’appartiens plus à ce moment la. Je n’espère pas que ça soit une femme en particulier, justement avec le concept de “dessous-dessus” que j’ai initié c’est exactement ce que j’ai voulu transmettre, c’est-à-dire de ne pas mettre les produits dans des cases. Ma lingerie c’est du “dessous-dessus”, c’est souvent un produit qui est à la frontière du dessous et du dessus et il est donc inclassable. Il en est de même pour les hommes et les femmes, ils ont inclassables, par exemple Marilyn Monroe a l’image d’une femme fatale mais elle était aussi femme enfant, elle portait des baskets etc. Elle n’était pas que l’image que les médias ont voulu lui attribuer.

Justement, c’est cette complexité de la femme qui est intéressante, il ne faut surtout pas la mettre dans une case. Par exemple, le top en soie et en dentelle, qui est le produit iconique (ainsi que le best-seller) de ma collection, se porte de nuit comme de jour, sur une tenue qui peut être très habillée mais aussi sur un jean, c’est pour ainsi dire la touche de féminité sur une silhouette.

Pensez-vous que la lingerie peut révéler une femme à elle-même ?  

Vannina Vesperini : Je pense réellement qu’une femme qui porte une belle lingerie ça lui donne une sorte de pouvoir pour se sentir belle et lorsque l’on se sent belle, on dégage une sorte d’assurance que l’autre perçoit. On se sent séductrice sans vraiment vouloir séduire absolument mais on peut ressentir une assurance ainsi qu’un pouvoir de séduction qui se dégage et qui fait que l’on est séduisante.

Avez-vous observé des évolutions dans le monde de la lingerie depuis vos débuts ?

Vannina Vesperini : En effet j’ai observé énormément d’évolutions dans le monde de la lingerie, lorsque j’ai commencé il n’y avait pas beaucoup de couleurs dans la lingerie et elle était très cloisonnée.

C’est pour cela que j’ai cherché à décloisonner, je ne souhaitais pas mettre les produits dans une case ou de mettre des étiquettes. Ce qui me motive justement c’est de créer de la lingerie qui se porte dessous comme dessus, selon les humeurs et pas pour une femme en particulier mais pour toutes les femmes. Je pourrai ajouter pour illustrer ma vision de la lingerie que «  je crée une lingerie pour les hommes qui aiment les femmes qui aiment les hommes ». Le concept du dessous-dessus a été une révolution dans le monde de la lingerie et je suis heureuse d’avoir initié ce courant ainsi que d’être reconnue pour être le précurseur de ce dernier, bien que depuis il n’a cessé d’évoluer.

Aujourd’hui dans la lingerie il  y a plus de couleurs, plus de matières et de plus de manières de la porter. Je pense aussi que la lingerie, que ce soit le soutien-gorge ou la culotte font partie intégrante de la garde-robe d’une femme. C’est un accessoire incontournable qui peut se coordonner avec les vêtements d’une femme, en effet il n’est pas rare de voir une bretelle de soutien-gorge qui dépasse, ou le haut d’une culotte en dentelle.

Les lingerie Awards 2014 et Vannina Vesperini

 

Pourquoi avoir accepté d’être la marraine des premiers Lingerie Awards en France ?

Vannina Vesperini :J’aime beaucoup les challenges, je suis créatrice de lingerie mais aussi entrepreneur et je pense que les entrepreneurs aime relever des challenges sinon ils ne feraient pas ce métier la. J’aime l’idée d’être la marraine de la première édition. Les Lingerie Awards c’est une belle initiative, lorsque j’ai rencontré Agathe Molinar la fondatrice de Lemon Curve, j’ai aimé sa créativité, son énergie et j’ai aussi été flattée qu’elle pense à moi pour ce rôle la.

Vous avez désigné le lauréat de la catégorie Jeunes Talents, que représente cette catégorie pour vous ?

Vannina Vesperini : La catégorie Jeunes Talents est une catégorie qui doit être encouragée, car aujourd’hui il est difficile de se faire une place dans le monde de la lingerie. Je pense que les jeunes marques et jeunes créateurs doivent donc être encouragés. Moi-même, à mes débuts, j’ai reçu en 1999 l’oscar de la création ainsi que en 2004 le prix du meilleur créateur de l’année par le salon international de la lingerie. C’est important que les professionnels du métier reconnaissent les jeunes créateurs, cela permet d’offrir une visibilité et cela prouve que le travail est vu et reconnu.

 Pourquoi avoir désigné la marque « le slip Français » comme lauréat de la catégorie Jeunes Talents ?

Vannina Vesperini : J’ai rencontré Guillaume le créateur lors d’une interview télévisé et j’ai beaucoup aimé sa démarche, qui est originale et courageuse. Je trouve aussi qu’en termes de communication et de produits il est unique en son genre. Sa démarche est originale et novatrice. De plus les produits sont « Made in France » et cela est un véritable atout.

Notre rencontre avec Vannina Vesperini en vidéo

Image de prévisualisation YouTube

 

Partager !

    Laisser un commentaire