fia-net
Avis certifiés
9.3/10
site premium LemonCurve

Profitez de 20€ de réduction dès 150€ d'achat sur votre première commande

Profitez de 20€ de réduction dès 150€ d'achat sur votre prochaine commande

Profitez de 5% de réduction sur votre prochaine commande

Profitez de 5% de réduction sur votre prochaine commande

Suite à une modification technique sur notre site internet cette page est actuellement indisponible.
Nous vous prions de nous excuser pour ce désagrément et mettons tout en oeuvre pour corriger ce problème.
N'hésitez pas à nous contacter au 01 84 16 99 92 pour tout besoin de conseil.

Retrouvez chaque mois sur lemoncurve.com, les conseils et les coups de coeur lingerie de Stéphanie Zwicky, blogueuse de talent du Blog de Big Beauty. Spécialiste beauté et modeuse avertie, Stéphanie Zwicky partage ses secrets et ses inspirations pour se sentir belle et bien.

En savoir plus

La sélection lingerie du mois

L'édito de Novembre de Stéphanie Zwicky :

« J'suis pas toute nue sous mon pull »

Depuis quelques mois je vous parle de l’importance de la lingerie, des couleurs, de son soutien, du choix, mais il y a certaines situations où nos dessous doivent savoir être des alliés discrets.

Sous nos pulls d’hiver par exemple, le soutien-gorge doit se transformer en véritable bodyguard. Il est là tout en discrétion mais on peut compter sur lui dans toutes les situations.

Quel soutien-gorge porter sous un pull ?

Le pull va bientôt devenir notre meilleur ami pendant plusieurs mois avec le froid qui revient, parfois près du corps ou au contraire un peu loose, pour qu’il soit mis en valeur, il faut savoir choisir le soutien-gorge qui saura se faire discret.

  1. Les seins se portent haut sous la maille

    Il n’y a pas de faux pas à commettre, si votre soutien-gorge n’est pas bien choisi, attention à l’effet dégoulinant et pas seulement à cause d’une maille coulée.

    Et oui, sous un pull plus que jamais, la poitrine se porte haute. Alors la première astuce c’est déjà de bien remonter ses bretelles de soutien-gorge, le premier geste du matin avant de l’enfiler.

  2. Le bonnet adapté

    Pas celui qu’on se met sur la tête, mais bien celui dans lequel se loge votre sein, il ne tolère aucun débordement.
    Petit rappel sur le choix de sa taille dans mon édito du mois de septembre.
    Votre poitrine doit être bien logée au creux du bonnet et ne pas former de bosse au dessous du sein, sinon cela se remarquera tout de suite sur votre pull et cassera l’effet glamour d’une jolie laine.

  3. Y mettre les formes

    Pour être certaine que votre poitrine ne vole pas la vedette à votre joli pull voici quelques formes à privilégier pour le choix de votre soutien-gorge.

    Les formes vedettes de soutien-gorge sous les mailles sont :
    • les formes classiques emboîtantes
    • les coques moulées si elles ne sont pas en corbeille
    • le minimiseur ou amincissant de poitrine
    • les soutiens-gorge en micro-fibre
    • les bodys

Les formes à éviter sont les push-up ou plunges, les corbeilles, les balconnets, les soutiens-gorge avec trop de froufrous ou des nœuds, des brassières ou bustiers sans bretelles.

En conclusion, une poitrine généreuse ne sort pas toute nue sous son pull mais cela n’empêchera pas de rendre toute la rue maboule après votre passage.

Bel automne Jolie Môme !


Retrouvez toutes les rubriques Les Beautés Généreuses par Stéphanie Zwicky