Comment bien mettre son soutien-gorge ?

Aujourd’hui, nous allons aborder un sujet moins simple qu’il n’en a l’air : mettre son soutien-gorge correctement.

Une question que vous ne vous étiez jamais posé, n’est-ce-pas ? Un soutien-gorge, « ça se met et voilà ». FAUX ! Voici des petites astuces afin de bien mettre votre soutien-gorge et ne plus souffrir de tous les désagréments d’un soutien-gorge mal mis.



Je trouve mon soutien-gorge ►

Notre sélection

Soutien-gorge emboitant

Barbara

Soutien-gorge emboitant

Angelina

65.00€ 32.50€

Soutien-gorge Corbeille

Passionata

Soutien-gorge Corbeille

White Nights

46.50€ 32.55€

Soutien-gorge avec armatures

Playtex

Soutien-gorge avec armatures

Invisible élégance

32.90€

Soutien-gorge balconnet

L Agent by Agent Provocateur

Soutien-gorge balconnet

Mirabel

75.00€ 37.50€

Soutien-gorge push up

Wacoal

Soutien-gorge push up

Flore

79.90€

Article non disponible
Tanga

Barbara

Tanga

Angelina

34.00€ 17.00€

Article non disponible
String

Passionata

String

White Nights

26.90€ 20.17€

Slip

Playtex

Slip

Invisible élégance

17.50€

String

L Agent by Agent Provocateur

String

Mirabel

35.00€ 17.50€

Slip

Wacoal

Slip

Flore

51.00€

Afin de bien mettre son soutien-gorge, il faut tout d’abord l’avoir bien choisi. Jetez un coup d’œil à nos conseils pour bien choisir son soutien-gorge.

 Choisir un soutien-gorge qui nous va parfaitement a une importance primordiale, il est forcément impossible de bien mettre un soutien-gorge qui ne nous convient pas en premier lieu.

Le problème est que sans savoir exactement comment mettre son soutien-gorge, on ne peut pas choisir la bonne taille car la taille peut sembler aller s’il est mal mis, alors qu’en le mettant bien on se rendra compte que ce soutien-gorge est… trop petit ! Un vrai cercle vicieux !

 

STEP BY STEP

 

Nous partons de la base d’un soutien-gorge traditionnel pour ces explications.

Passez tout d’abord vos bras dans les emmanchures. Pour mettre un soutien-gorge, vous devez en premier lieu enfiler la bretelle se situant de chaque côté du soutien-gorge.

Agrafez le soutien-gorge. Un soutien-gorge traditionnel à des agrafes à l’arrière reliant le côté droit du soutien-gorge au côté gauche. Les agrafes sont généralement par 2 ou 3. La plupart des soutiens-gorge ont plusieurs positions de réglages pour que l’on puisse ajuster le soutien-gorge afin qu’il soit plus ou moins serré.

Il est conseillé, lorsque l’on achète un soutien-gorge, d’agrafer le soutien-gorge avec les agrafes les plus proches. Le soutien-gorge s’élargit de plusieurs centimètres avec le temps, les agrafes les plus éloignées serviront à l’avenir pour le serrer un peu plus.

Certaines femmes ont du mal à agrafer leur soutien-gorge dans le dos. Ce n’est pas un problème, tournez l’arrière du soutien-gorge vers l’avant, agrafez le, puis placez-le dans la bonne position afin d’ensuite passer vos bras dans les bretelles.

 

Ajustez les bretelles.

Une fois que vous avez passé vos bretelles, ajustez les de façon à ce qu’elles ne soient ni trop serrées ni trop lâches. Si elles sont trop serrées, elles risquent de vous faire mal et entrer dans votre peau au niveau des épaules. Si elles sont trop lâches elles ne tiendront pas sur vos épaules, tomberont et votre poitrine sera moins bien maintenue.

Les attaches sont en plastique à l’arrière des bretelles. Si le soutien-gorge est trop serré, tirez-les attaches vers le bas pour qu’elles soient plus prêt de l’arrière du soutien-gorge.

Si le soutien-gorge est trop lâche, tirez les attaches vers le haut, pour qu’elles soient plus prêt de l’avant du soutien-gorge.

Ce n’est pas toujours simple à faire sur soi, alors n’hésitez pas à demander à votre homme de vous aider à régler ces bretelles récalcitrantes!

Après avoir mis le soutien-gorge et réglé les bretelles, testez le soutien-gorge pour être sûre qu’il soit bien positionné. Tirez légèrement sur les bretelles ainsi que sur les côtés et l’arrière du soutien-gorge pour vous assurer qu’il tient bien. Vérifiez également que la bande du soutien-gorge et les bretelles ne sont pas entortillées.

Fermez votre soutien-gorge aux agrafes aux extrémités. Quand vous achetez un soutien-gorge, vous devriez vous baser sur les agrafes aux extrémités, plutôt que sur les agrafes internes. Le soutien-gorge se détend d’environ 7,6 en cours d’usage. Vous aurez donc l’occasion d’utiliser les agrafes les plus serrées plus tard.

LE SCOOP AND SWOOP

 

Et c’est ici que l’on arrive à la partie la plus importante… Les anglophones appellent cette technique le « scoop and swoop ». En quoi consiste-t-elle ? Cette méthode consiste à mettre le sein en entier dans le soutien-gorge. Cela peut vous paraître étrange, étant donné que vous pensez probablement déjà le faire, mais il y a une façon de bien le faire, et oui !

 

Levez-vous, penchez-vous bien en avant et ramenez vos seins dans le soutien-gorge en l’attrapant sous les aisselles. Une partie de la graisse se trouvant sous les aisselles une fois le soutien-gorge en place fait partie du sein ! Elle peut même s’y loger sur le long terme à cause du port de soutiens-gorge à la mauvaise taille ! Ne vous inquiétez pas, il est toujours possible de la faire revenir à sa place initiale grâce au port de meilleurs soutiens-gorge, à la bonne taille.

Puis soulevez votre sein pour bien le positionner sur les côtés, puis vers le haut.

Les seins sont mieux maintenus, mieux placés et vous vous sentez plus à l’aise.

Avant d’appliquer la technique du scoop and swoop, de nombreuses femmes se contentaient de « poser » leur soutien-gorge sur leur poitrine. 

 

Avec cette méthode, on se rend compte que l’on porte souvent un soutien-gorge trop petit. En la pratiquant, on réalise qu’il faut souvent passer au bonnet supérieur. Cela s’applique principalement pour les fortes poitrines.

 

Petits conseils…

 

Ne PAS choisir son soutien-gorge selon la taille du bonnet. Les marques ne taillent pas toutes de la même façon, ce serait donc une grosse erreur de croire que l’on fait toujours la même taille en fonction du modèle et de la marque.

Fermez votre soutien-gorge aux agrafes aux extrémités. Quand vous achetez un soutien-gorge, vous devriez vous baser sur les agrafes aux extrémités, plutôt que sur les agrafes internes. Le soutien-gorge se détend d’environ 7,6 en cours d’usage. Vous aurez donc l’occasion d’utiliser les agrafes les plus serrées plus tard.

Ne pensez pas que vous pouvez porter le même soutien-gorge avec toutes vos tenues.

Non, vous ne pouvez définitivement pas. Avec certaines robes, votre poitrine devra être remontée, alors qu’avec d’autres hauts, le rendu sera bien plus joli si votre poitrine est plus basse et moins proéminente.

Et bien sûr avec des robes ou hauts bustiers, le soutien-gorge dos nu (en bandeau ou à bretelles multipositions) est de rigueur !

 

Ne portez pas le même soutien-gorge deux jours d’affilé. Il faut le laisser se reposer au moins un jour sur deux, cela lui permet de regagner en élasticité. Le laver à l’eau froide aide également à conserver l’élasticité.

 

Ne gardez pas votre soutien-gorge trop longtemps. On a beau être attachée à notre belle lingerie, ça ne l’empêche pas de s’user et par conséquent de moins nous soutenir !



Lingerie Gossard
Lingerie Gossard
Lingerie Barbara
Lingerie Barbara
Lingerie Passionata
Lingerie Passionata